France

A la rencontre des pottoks

Cet été, nous sommes partis à la dernière minute au Pays Basque (à la dernière minute parce que trop prévoir à l’avance n’est pas notre habitude) avec notre fils Timéo de 5 ans et notre camion aménagé, probable sujet d’un article une prochaine fois (je parle du camion évidemment 🙂 ).

Le Pays Basque, coin de France sans aucun doute dépaysant de part ses paysages, ses traditions, l’euskara, son gâteau basque, son jambon, sa pelote etc….

Toutefois, cet article est consacré à un animal emblématique que nous avons eu le privilège de rencontrer : le POTTOK (prononcer POTTIOK).

Le terme est basque, naturellement, et signifie “petit cheval”. En effet, il ne mesure pas plus de 1,30 cm pour environ 400kg.

Leur robe est souvent noire, Alezane (roux brun), pie (tâches blanches séparées d’une autre couleur foncée).

A savoir que leur origine est très ancienne ( probablement au paléolithique). On retrouve leur morphologie dans de nombreuses peintures rupestres de la région (grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya que je suggère de visiter !). Ils ont toujours été utilisés par l’homme que ce soit en agriculture ou au travail dans les mines pour leur force, leur petite taille et leur robe peu salissante.

Aujourd’hui le Pottok vit en semi-liberté dans les massifs du Pays Basque. Pour notre part, nous les avons découvert une première fois sur le massif de l’Artzamendi.

Ces équidés s’acclimatent parfaitement bien dans les Pyrénées et peuvent donc y vivre toute l’année grâce à leur physionomie.

Ils sont même de fervents acteurs de l’écologie. Ils débroussaillent les montagnes et nettoient des endroits quasi inaccessibles pour nous.

Le Pottok est véritablement ancré dans les valeurs et les traditions basques. Pour preuve, il est la mascotte du club de rugby Aviron bayonnais. Je vous laisse la  vidéo pour le découvrir.

Notre moment privilégié :

Les pottoks se déplacent en troupeau (juments, poulains et l’étalon). Début juillet au beau milieu des Pyrénées, à cheval (sans aucun jeu de mots) sur la frontière franco-espagnole, nous avons passé la nuit en pleine nature dans notre camion. Moment de liberté, de calme, ressourçant en famille.

Malgré une météo capricieuse, nous avons profité pleinement de ce cadre idyllique après avoir visité Espelette et acheté un gâteau basque pour le dîner.

 

Le lendemain matin, une surprise nous attendait puisque nous étions entourés par un troupeau de pottoks. Sans aucun doute un moment inoubliable de notre séjour que ce soit pour nous parents ou Timéo.

Nous les avons observés, photographiés, tout en respectant quelques mètres de distance ne l’oublions pas , ce sont des animaux semi sauvages et nous sommes chez eux!!!

Malgré tout, certains n’hésitent pas à s’approcher de nous par curiosité ou par habitude de côtoyer l’homme certaines fois. Un des deux rétroviseurs du camion s’en rappelle encore !!

Je vous laisse découvrir notre vidéo tournée quelques jours après. Ce jour là, nous avions prévu d’observer les vautours mais au lieu de ça, une agréable surprise nous attendait.

Vidéo Pottok 

Moment simple de la vie à partager en famille au milieu de la nature….

Rien de plus pour être heureux n’est-ce pas?

 

unpaysundrapeau (UPUD)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *