Tourisme Bourgogne/Franche-Comté

Lieux immanquables de Couchey

Couchey est un agréable village viticole de Côte-d’Or sur la route des Grands Crus, entre Dijon et Beaune.

 

Une façon ludique pour découvrir le village en famille : Jeu énigme. Disponible en mairie ou en version numérique (à venir)

 

S’arrêter un moment permet de découvrir un village paisible riche en monuments et en histoire. Le centre du village date du XVIIème siècle. En haut, des combes pour profiter de la nature.

 

Voici une liste des lieux que je vous conseille : 

 Eglise Saint Germain et la croix renaissance :

L’église datant du XIVème siècle, se repère facilement avec son clocher coloré en tuiles vernissées. 

Aussi, en poussant un portail en fer, vous entrez dans  l’ancien cimetière transformé aujourd’hui en jardin public. Au centre, La croix renaissance de 1550. Avis aux observateurs. En se promenant, il est possible de trouver des pierres gravées.

Pour plus d’informations cliquer article renaissance

Eglise de Couchey

Cimetière

Il est vrai que pour certains, je peux concevoir qu’il est étrange de visiter un cimetière. Pour ma part, quand je voyage que ce soit en France ou à l’étranger, j’aime accorder un peu de temps à ces découvertes.

Celui de Couchey se trouve à la sortie du village en direction de Marsannay-la-côte. Auparavant,  il y avait un ancien cimetière situé au pied de l’Eglise. Trop petit, il a été transféré en 1857. Certaines pierres tombales ont été amenées. L’actuel est béni depuis le 28 mai 1858.

Vous pouvez découvrir le monument aux morts qui met en avant entre autres les déportés de notre village. lien figures de Couchey .

Aussi, certaines tombes méritent un détour. En effet, il est possible d’observer de vieilles tombes dissimulées par d’autres pierres tombales plus récentes. Pour les trouver, il faut chercher celles qui possèdent des pieds.

En empruntant l’entrée de la rue Georges CLEMENCEAU, passez le monument aux morts et ces tombes se situent principalement dans ce secteur, en face.

Je prends l’exemple d’une tombe de deux recteurs ( nom donné aux instituteurs jusqu’à la révolution);

Blaise LAMARCHE recteur à Couchey à partir de 1747.

Blaise AMIOT, neveu de Blaise LAMARCHE., recteur en 1781, décédé en 1833.

Vous pouvez aussi tenter de retrouver la pierre tombale d’un ancien maire, Blaise PANSIOT, décédé en 1822. (Même principe une autre pierre sur pied est par dessus).

Le château

A ne pas confondre avec le vieux château situé impasse du vieux château, celui-ci se trouve sur la place Charles de Gaulle, place du village. Vous l’observerez depuis son portail en fer forgé. 

Aujourd’hui il s’agit d’une propriété privée rachetée il y a plusieurs années. Le château a longtemps été à la famille Guillemot. 

Le 3 octobre 1802, Claude Guillemot.  ( 1769-1840), avocat de Dijon, propriétaire à Couchey, s’installe dans cet hôtel qui appartient à Sieur Voisin ( 1789). 

Pour preuve, en bas de la ruelle Tortua, vous verrez une porte cochère murée, ancienne porte d’entrée. En haut, vous pouvez déchiffrez une inscription ( 1644 S. VOYSIN). Il était fils unique d’une famille de vigneron ce qui pourrait expliquer        l’unique grappe de raisin et l’unique feuille de vigne.

Gaspard GUILLEMOT hérite du château. Il demande à détenir la ruelle du château pour agrandir sa propriété. La ruelle tortua sera donc agrandit. Un portail sera installé en 1869. Il s’agit du portail actuel où vous pouvez si vous êtes observateurs déchiffrer deux lettres GG entremêlées au-dessus : Gaspard GUILLEMOT.

Place Charles de Gaulle : 

Coeur du village, vous observez la mairie ( style Napoléon III) et le château.             (propriété Guillemot). Article place 

 
Le refuge :

 Situé au 20, rue pasteur. Il s’agit d’une maison en pierre actuellement habitée (propriété privée). Un panneau explicatif sur le muret vous permet de comprendre son historique. 25  m2 qui avait pour but d’héberger les miséreux au XVIIème siècle. Il a servi jusqu’en dans le années 50/60 comme tel. Les anciens du village pourront vous parler du “Jules et de la Françoise”. En 1966, cette maison devient lieu d’accueil pour “le Club”, un lieu pour les jeunes.

En passant devant le refuge, vous êtes dans le “vieux village”. Les maisons ont toutes une âme, une histoire. Découvrez ces ruelles pittoresques.

Les domaines viticoles

Profitez pour faire une halte dans un domaine viticole. Il y en a plusieurs sur la commune que ce soit dans le bas, centre ou haut de Couchey. Je ne fais pas de publicité, venez découvrir leur passion.

 

Sentier découverte vignes et jardins : 

Couchey et la côte est un lieu idéal pour les amoureux de la nature.

Panneau explicatif place Charles de Gaulle angle Rue Pierre CURIE. Vous pouvez vous promener sans difficulté pendant 2 heures pour une distance de 6,4 km.

Sans forcément avoir un parcours découvrir le secteur dans les vignes en respectant le travail des vignerons est toujours un plaisir et ce, qu’elle que soit la saison. Pour ma part, une préférence pour l’automne d’où le nom de notre département ( pour plus d’informations cliquer ici)

les combes : Vaulon, Pévenelle…

Endroit en plein coeur de la nature pour se promener, courir, faire du VTT. Le célèbre sentier batier y passe.

La combe Vaulon
La combe Pévenelle

 Le vieux château

situé impasse du vieux château, il est aujourd’hui une propriété privée donc ne se visite pas. Il date du XIIIème siècle et a évolué au fil des siècles appartenant à différentes familles. Au fond à l’ouest un colombier visible du haut par la rue Jean XXIII. Pour plus d’informations cliquer.

Le colombier de Couchey
Le vieux château de Couchey

unpaysundrapeau (UPUD)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *